Distanciation Sociale et Physiothérapie: aucun contact grâce à des dispositifs indépendants de l'opérateur

21 mai 2020 - Notre société -
Share

En temps de Covid-19 un nouveau terme s'est insinué dans le vocabulaire de chacun de nous et a entraîné une révision substantielle du style de vie et de travail: “distanciation sociale”.
Maintenir une distance d'au moins 1 mètre entre une personne et l'autre de manière à limiter la potentielle diffusion du virus n'est pas seulement une suggestion ou une bonne pratique, mais un vrai diktat qui a imposé de nouvelles méthodes d'approche à toutes les professions qui font du contact humain un “instrument”.

Les physiothérapeutes le savent bien, eux qui pour toucher le corps ont besoin de proximité. Un gap opérationnel qui s'associe à une composante psychologique: la peur du patient d'être contaminé par la proximité d'une autre personne ou par le contact avec les instruments.
Pour surmonter ce frein - en le rassurant - outre appliquer l’abc en matière de nettoyage et assainissement, le fait de pouvoir garantir à chaque patient des traitements qui n'impliquent pas le contact physique intensif et qui requièrent uniquement la supervision de l'opérateur est un véritable avantage.

Les dispositifs ASA et la distanciation

Les dispositifs pour physiothérapie et rééducation ASA vont dans ce sens comme, par exemple, M6, dispositif pour Thérapie Laser MLS®.  Le mouvement de sa tête robotisée est en effet géré par une interface utilisateur avancée qui ne requiert du thérapeute que la supervision du traitement, effectué en sécurité, efficacité et autonomie. Le risque potentiel de contamination est en outre tenu sous contrôle par l'absence de contact entre la tête robotisée et le patient. Un principe analogue caractérise aussi Mphi5 grâce à l'applicateur à multi-diodes Charlie: le physiothérapeute doit uniquement programmer les paramètres et vérifier le déroulement de l'application qui s'effectue en toute sécurité et sans proximité.

Pour finir, les dispositifs pour Magnétothérapie Easy Qs et PMT Qs sont “Indépendants de l'Opérateur”, leur facteur de sécurité étant ultérieurement  augmenté par la possibilité, pour le patient, de recevoir le traitement habillé.

La “distanciation sociale” peut donc ne pas être une limite si l'on utilise des solutions thérapeutiques confiées à des dispositifs pensés de manière à la respecte et à la garantir. Le tout sans aller au détriment de l'efficacité de la séance et en ayant toujours à cœur le besoin primaire de ceux qui s'y soumettent: recouvrer le bien-être et la meilleure condition physique.

Vous pourriez aussi être intéressé par…

Voir tous les articles

Lasertherapy and social distance - covid19 emergency
news - 22/05/2020
Si pour ASA le contrôle, le nettoyage et l'hygiène des dispositifs ont toujours représenté un élément essentiel de leur utilisation, l’urgence Covid-19 a mis ultérieurement l'accent sur leur...
Epoch and ASA help during covid-19 emergency
news - 27/04/2020
ASA répond à la demande de matériel pour la sécurité des professionnels de la santé, mobilisés pour combattre l'urgence Coronavirus, émanée par le Comité des Maires District 2 – Alto Vicentino (...
Video Conference Worldwide during Covid19
news - 10/04/2020
Être aux côtés de ses partenaires est un diktat pour ASA qui, même en cette période de “lock down” pour de nombreux Pays, active un calendrier de rencontres en ligne avec ses interlocuteurs...
Presse - 04/02/2021
iDNES.cz, version en ligne du quotidien national MF DNES, reprend la nouvelle de l’efficacité de la Thérapie Laser MLS® dans le traitement de la pneumonie causée par la COVID-19.
Presse - 22/01/2021
Novuslight.com, portail américain de technologie ayant pour focus la lumière, reprend la nouvelle des résultats positifs obtenus par le Dr. Scott Sigman (chirurgien orthopédiste du Massachusetts) en...
Presse - 21/01/2021
Après avoir examiné les résultats positifs obtenus par le Dr. Scott Sigman (chirurgien orthopédiste du Massachusetts) grâce à l'utilisation de la Thérapie Laser MLS® dans un essai clinique pour...