Des smashs sans limites avec la thérapie laser

26 juillet 2022 - Thérapies -
Share

La Volleyball National League, qui a vu la victoire de l'Équipe féminine d’Italie de Volley-ball, a remis l’accent sur l’un des sports les plus aimés.

Le volley-ball est le quatrième sport le plus populaire au niveau planétaire, avec plus de 800 millions de fans et une participation élevée dans le monde entier. En Italie les athlètes membres de la FIPAV (fédération italienne de volley-ball), sont plus de 320 mille, dont 80% sont des femmes. Les non-professionnels qui chaque année disputent des matchs amateurs sont 4,3 millions, les équipes qui participent aux Championnats Fédéraux sont 17 500 et les U20 passionnés de manchettes et smashs sont 1,8 millions. 
Si les chiffres soulignent combien le volley-ball est une attraction sportive de premier plan, elles parlent peu, en revanche, de l’augmentation d’accidents qui se produisent entre un set et l’autre ou durant les entraînements.

Les joueurs de volley doivent de fait prendre en compte les problèmes liés aux mouvements répétitifs des membres supérieurs, qui sollicitent fortement l’épaule, surtout durant le smash et le service. En effet, au fil du temps et même en l’absence de traumatismes importants, le stress mécanique qui se crée produit une "laxité" ou une “rigidité” acquises, responsables à leur tour de dommages "d’usure", qui sont cause de douleur et de réduction de la fonctionnalité. Lésions de la coiffe des rotateurs de l’épaule, instabilité, périarthtite scapulo-humérale (“épaule congelée”) et tendinite du muscle supra-épineux ne sont que quelques-unes des problématiques qui peuvent frapper l’articulation en contraignant le sportif à une période d’arrêt pour se rétablir.

«Dans la plupart des pathologies qui frappent l’épaule – précise Alessandro Valent, physiothérapeute et conseiller du Modena Volley dans le même rôle - le traitement conservateur permet de résoudre le problème: le patient recouvrera la meilleure condition physique en associant la rééducation fonctionnelle au traitement manuel et aux thérapies instrumentales. La thérapie laser, spécialement Hilterapia®, s’avère particulièrement efficace, grâce à ses effets analgésique, anti-inflammatoire et décontracturant».

Des effets qui seront bénéfiques également aux conditions douloureuses pouvant intéresser le genou et la cheville, autres victimes désignées entre une passe et l’autre.
L’articulation unissant la cuisse et la jambe peut être compromise par des pathologies de surcharge fonctionnelle – jamais entendu parler du genou du sauteur (inflammation du tendon terminal du muscle quadriceps) ? - des inflammations cartilagineuses (chondrites aiguës et chroniques), des tendinites rotuliennes, particulièrement fréquentes quand on effectue des sauts répétés et des traumatismes de distorsion comme, par exemple, les lésions du ligament croisé antérieur.  
La situation s’aggrave avec le terrain de jeu qui, particulièrement dur et donc incapable d’amortir les coups, non seulement accentue la symptomatologie, mais peut aussi avoir un impact sur d’autres articulations comme les chevilles. Ce n’est pas un hasard si leurs distorsions sont parmi les traumatismes les plus fréquents parmi les volleyeurs, outre être la cause d'arrêts prolongés.
Il en est de même à la suite de lumbagos de nature discale, musculaire ou dérivants de spondylolyse qui, souvent associés à des douleurs sciatalgiques, limitent la fonctionnalité du dos mais provoquent une douleur intense associée à la faiblesse ou à l’engourdissement de l’un des membres.

Le cas thaïlandais

La thérapie laser, grâce à son pouvoir antalgique, anti-inflammatoire et anti-œdémateux, s’est avérée gagnante pour vite reprendre à jouer, réduire sensiblement la condition douloureuse et l’inflammation tout en recouvrant le mouvement. Tel est le cas d’un athlète de l’Équipe de Thaïlande de Volley-ball soumis à un traitement avec HIRO TT au Piyavete Hospital de Bangkok, doté de dispositif ASA.

L’étude clinique

Qu’Hilterapia® soit une solution gagnante pour faire face à ces problématiques est également souligné dans une étude clinique publiée sur la revue Energy For Health et focalisée sur les pathologies musculaires développées durant l’activité sportive, en particulier le volley. La recherche (Muscle lesion in athletes: case comparison between Hilterapia and traditional therapy), réalisée par Alessandro Valent sur 2 groupes de 15 patients, homogènes par pathologie, sexe et âge, traités aussi bien avec Hilterapia® qu’avec une thérapie traditionnelle (Thérapie Laser CO2 et Ultrasons), a mis en évidence l’efficacité de la thérapie ASA dans la réduction de la douleur et sa capacité à favoriser la reprise rapide de l’activité sportive, en soulignant ses résultats statistiquement meilleurs par rapport à la solution thérapeutique conventionnelle.

Photo Credit: @federazioneitalianapallavolo

Vous pourriez aussi être intéressé par…

Voir tous les articles

Swim and rotator cuff tendinopathy
blog - 09/06/2022
Le crawl, le dos crawlé, le papillon et la pratiqués avec excès peuvent déclencher des problèmes douloureux à l'épaule qui entraînent des arrêts forcés. Si l'articulation est déjà touchée, la...
blog - 01/04/2022
Un traitement précoce au laser accélère les temps de récupération de 50%.
Energy for Health cover
Recherche
A. Valent Energy for Health [03], 2009 Muscle pathologies during sportactivities are very frequent. The most serious event is the muscle strain that needs specific treatment based upon functional...
Credit: Federazione Italiana Pallavolo IG
Blog - 26/07/2022
Les joueurs de volley doivent de fait prendre en compte les problèmes liés aux mouvements répétitifs des membres supérieurs, qui sollicitent fortement l’épaule, surtout durant le smash et le service.
Laserterapia MLS punta su osteopatia e sport
News - 25/07/2022
L’équipe ASA a organisé, au Royaume-Uni, deux différents séminaires, fruit de la collaboration avec le distributeur local Celtic SMR et de la contribution professionnelle du Dr Ilia Todorov.
Asian Star in ASA HQ
News - 25/07/2022
Après deux ans de communications exclusivement virtuelles avec nos partenaires de l'Extrême-Orient, les visites en Italie reprennent pour les partenaires et collaborateurs internationaux.