Comment les appareils de Thérapie Laser MLS® ont changé mon activité quotidienne | Interview vidéo du Dr Juan José Bernal Arreola

Share

Docteur, je vais vous poser quelques questions, de grand intérêt, afin que vous puissiez partager avec nous vos connaissances sur la Thérapie Laser MLS®, pour laquelle vous disposez de nos équipements qui vous ont permis d’obtenir d’excellents résultats chez vos patients. J’aimerais que vous nous parliez un peu, de votre point de vue, de la thérapie laser MLS, réalisée quotidiennement dans votre clinique : quelles sont les principales caractéristiques, les progrès, l’efficacité obtenus grâce à nos équipements?

J’aimerais partager avec vous notre expérience avec les patients post-COVID car, à l’heure actuelle, c’est l’une des avancées les plus incroyables que nous ayons eues en matière de rééducation ou de thérapie laser. Le seul équipement robotique à haute puissance que nous ayons sur le marché est celui de l’ASA, le M6 (et M8 ed.): nous avons deux de ces appareils et nous réhabilitons des patients post-COVID depuis plus ou moins 8 mois. Il a déjà été démontré dans d’autres pays par diverses publications qu’il est capable de réhabiliter réellement le tissu pulmonaire, ce qui entraîne une réduction de l’inflammation du tissu pulmonaire et très probablement une implication positive dans la tempête de cytokine chez les patients qui ont une pneumonie atypique post-COVID ou plutôt, dans un processus de fibrose pulmonaire ou ce qui est présumé être une fibrose pulmonaire chez les patients post-COVID.
La thérapie ASA M6 a véritablement révolutionné nos patients. Nous avons eu des patients qui ont montré des améliorations dès la deuxième et la troisième session, en diminuant leur rythme cardiaque, en augmentant leur absorption d’oxygène, en diminuant ou en éliminant totalement l’utilisation d’oxygène supplémentaire. C’était donc une très bonne surprise pour nous de savoir que ce type d’équipement peut affecter le tissu pulmonaire, en nous aidant à cet égard et d’une manière que nous n’avions jamais vue auparavant dans la réhabilitation des patients post-COVID. Personnellement, je pense qu’il s’agit de l’une des avancées les plus importantes de ces derniers temps en matière de thérapie laser, ainsi que de l’expérience la plus récente et la plus positive que je puisse partager avec vous concernant l’équipement ASA dont nous disposons ici à la clinique.

Comme vous venez de nous le dire, dans la clinique vous disposez d’un équipement M6, un laser robotisé. Puisqu'il est un des premiers et des seuls sur le marché et qu’ASA dispose de cet équipement, lorsque vous entrez dans la clinique ou allez voir votre patient et que vous voyez le système robotique et que vous traitez réellement le patient de cette manière et que vous voyez les résultats, ici, j’aimerais que vous partagiez avec nous votre expérience personnelle, lorsque vous voyez vos patients avec cet équipement particulier, j’aimerais que vous nous disiez ce qu’ils pensent, lorsqu’ils entrent et lorsqu’ils sortent de votre thérapie?

Le patient en rééducation n’est pas habitué aux équipements à haute technologie. 
Et encore moins à ce genre d’équipement, si sophistiqué mais aussi très testé dans le monde entier. Au début, le patient est impressionné et ne comprend parfois pas comment une thérapie qui durait une heure, une heure et demie, peut maintenant être administrée en 20 minutes environ et donner de meilleurs résultats que la thérapie traditionnelle. Ainsi, pour le patient, parfois un peu impressionnable, c’est une grande inconnue que de savoir comment un tel équipement peut apporter tant de bénéfices. Parfois au premier abord, il y a un sentiment de surprise et une fois que les patients commencent la thérapie, ils sont convaincus. D’autres fois, lors d’une troisième visite lors d’un deuxième rendez-vous pour une raison quelconque il m’arrive d’entendre: «Docteur, j’aimerais essayer le laser haute puissance avec le M6, puisqu’il m’a fait beaucoup de bien», puis le patient commence à demander la thérapie, bien sûr, après consultation avec le médecin et sous réserve de sa volonté d’utiliser ce type d’équipement.
Il est donc très gratifiant de voir comment le patient, lorsqu’il revient avec une autre pathologie, demande ou désire personnellement un traitement avec un équipement de haute technologie comme le M6, unique sur le marché.

Nous parlons aussi des avantages que l’équipement apporte. J’aimerais également savoir et que vous partagiez avec nous, quels sont les délais du traitement, les résultats et ce qui a été fait jusqu’à présent.

Aucun équipement n’est infaillible et aucun équipement ne peut être utilisé dans n’importe quel type de pathologie mais, cependant, il existe certaines pathologies spécifiques pour lesquelles nous pouvons utiliser M6. Actuellement, nous traitons les patients post-COVID avec 20 minutes de thérapie laser à haute puissance avec cet équipement et les résultats sont incroyables, vraiment exceptionnels. Nous n’aurions jamais pensé que la thérapie au laser pouvait apporter de tels bénéfices. En bref, il est clair que nous sommes très heureux, étonnés et vraiment ravis de l’exemple que M6 nous a donné avec nos patients post-COVID.
En parlant des autres types de patients, nous avons un très bon taux de réussite, plus de 85%.

Vous nous dites que vous traitez des patients post-COVID et, bien sûr, à cet égard, la question de la distanciation est très importante. Il faut pouvoir travailler à distance. Cela vous a-t-il également aidé à faire en sorte que votre personnel, et vos patients, se sentent en sécurité et à l’aise?

Effectivement, en ce moment, tous les patients veulent une thérapie à contact minimal. 
Grâce au M6, nous avons déjà tout cela et nous l’avions avant la pandémie. Un équipement qu’il suffit de programmer, de choisir les doses, de choisir le moment, de choisir la zone et de l’allumer ; l’équipement se charge de tout. Mais il est également très important de pouvoir reproduire avec précision chaque traitement en termes de zone, de stimulus et d’énergie délivrée : nous pouvons être sûrs que chacun de nos patients reçoit exactement le même traitement, les mêmes doses, au même moment et dans la même zone, ce qui facilite grandement notre travail car aucun autre équipement laser à haute puissance ne peut le faire. Nous sommes sûrs que chaque patient reçoit la dose exacte d’énergie, de temps et de zone; tout le temps au même endroit.
Lorsque l’on utilise un équipement manuel, outre la perte de temps, il arrive souvent que l’on ne reproduise pas toujours le même traitement.

Testo a Destra
Immagine 60%/Testo 40%
ASA Social Distance comic - page 7

Les produits ASA M8, M6, Mphi 75.5 et Mphi 5 pour la Thérapie Laser MLS® et Easy Qs et PMT Qs pour la Magnétothérapie, sont des dispositifs indépendants de l'opérateur: le physiothérapeute doit uniquement programmer les paramètres et superviser l'évolution de la séance qui s'effectue en totale autonomie sans proximité ni contact.

Docteur, vous avez récemment participé à un webinaire qui a été un succès, compte tenu du nombre élevé de participants et des questions intéressantes reçues. «La Laserterapia MLS® Robotizada para el manejo y rehabilitación del dolor en pacientes post-COVID: casos clínicos exitosos» («Thérapie laser robotique MLS® dans la gestion de la douleur et la rééducation des patients post-COVID: cas cliniques réussis») a été un séminaire très réussi, notamment parce que vous avez été l’un des premiers médecins à avoir partagé votre expérience, car ce sujet est une sorte de tabou dont personne ne veut parler. Une question: quels ont été les principaux avantages de MLS dans le traitement de vos patients? Les progrès obtenus ont-ils été tangibles et rapides, ont-ils commencé à se sentir mieux en peu de temps? Quelle a été votre expérience à cet égard?

Laissez-moi juste vous dire rapidement ce qui s’est passé.
Dans notre clinique, nous avons deux M6 depuis un certain temps déjà et nous les utilisons pour la thérapie respiratoire. Il s’agit d’une pratique qui se concentre sur les muscles respiratoires qui doivent être traités afin que le patient puisse marcher, bouger et ressentir moins de douleur.
Nous avons ensuite compris que nous ne faisions pas les choses correctement, puisque chez un patient post-COVID, le besoin premier est d’éliminer l’inflammation du tissu pulmonaire.
C'est alors que nous avons commencé à chercher d'autres équipements ou d'autres types de thérapies, autres que des médicaments comme les stéroïdes, qui pourraient réduire ou éliminer l'inflammation du tissu pulmonaire et qui ne pourraient pas mettre notre patient en danger: en bref, nous cherchions quelque chose de vraiment efficace. Grâce à certains de nos collègues de Boston et d'autres pays européens qui ont commencé à utiliser la thérapie au laser, dans ce cas ASA, nous avons commencé à voir les premiers résultats positifs, une thérapie qui est définitivement sûre, une thérapie qui ne met pas en danger. C'est alors que nous avons commencé à l'utiliser sur nos patients post-COVID, des patients qui n'étaient évidemment plus capables de transmettre le virus, mais qui présentaient de grandes limitations respiratoires, des dysfonctionnements de différents types causés par le virus lui-même, c'est-à-dire avec une pneumonie atypique. Bien qu'ils ne soient plus positifs pour le virus de la pneumonie atypique, le processus était toujours en cours et nous soupçonnions qu'il s'agissait d'un processus de fibrose pulmonaire.
Nous avons donc commencé à l'utiliser dans le but d'éliminer l'inflammation du poumon et donc, non plus comme une thérapie respiratoire mais comme une thérapie pulmonaire. Et c'est un équipement qui, dès les premières séances, a commencé à nous donner des résultats très positifs.
Le patient a commencé à absorber plus d'oxygène, améliorant sa saturation et diminuant de jour en jour l'oxygène administré, diminuant également son rythme cardiaque. Entre la deuxième et la troisième session, nous pouvons dire que nous avons obtenu les premiers résultats incroyables, car jusqu'à ce moment-là, nous ne les avions pas eus, nous n'avions pas été capables de les atteindre.
Nous avons des patients avec 3-4 mois de thérapie respiratoire derrière eux, effectuée par l'utilisation de médicaments, depuis 3-4 mois négatifs ou avec une infection COVID transmissible et luttant encore avec les conséquences d'une pneumonie atypique en cours. Dans ces cas, la thérapie laser a été impressionnante vraiment, je vous le dis sérieusement, impressionnante : comment est-il possible qu'une machine puisse conduire à réduire l'inflammation pulmonaire, provoquer une tempête de cytokinines et apporter tous les avantages dont nous parlons? Pour beaucoup, c'était donc surprenant et il était absolument nécessaire de partager rapidement cette information avec les autres médecins, d'autres collègues qui souhaitent disposer du même équipement pour offrir ces mêmes résultats à leurs patients.

Étant donné qu’EsportMedicine dispose de la thérapie laser robotique MLS®, vous venez de nous dire que vous vous êtes fortement appuyé sur l'expérience scientifique de l'ASA et de divers autres collègues, tant des États-Unis que de la République tchèque, où ils ont commencé à traiter les patients COVID et, tout ce qui, ensuite, est devenu post-COVID. À la lumière de cela, la question est la suivante: qu'est-ce qui vous a incité à commencer à traiter de tels patients, puisque tout le monde ne décide pas de les traiter et de leur donner une chance? Que conseilleriez-vous aux futurs thérapeutes puisque, disons, il s'agit d'un problème qui va prendre de l'ampleur, ce qui est déjà visible à l'heure actuelle et le sera encore plus à long terme? J'aimerais partager vos expériences ou certaines de vos réflexions dans le but d'encourager d'autres collègues à entamer la rééducation de patients de ce type. Que leur recommanderiez-vous?

En fait, la réponse est très simple. Il existe de nombreuses solutions sur le marché en matière de rééducation et il existe différents types de rééducation. Mais malheureusement, presque rien ne fonctionne. Je dis cela parce que je vois des patients atteints de fibrose pulmonaire et des patients qui continuent à avoir une pneumonie atypique en cours. Il faut dire que nous ne savons pas pourquoi, puisqu'il s'agit d'une maladie émergente, nous ne savons pas à quoi nous attendre.
Cependant, il est étonnant de voir comment une telle thérapie, la thérapie au laser, la photothérapie à haute puissance peut apporter ces bénéfices, vous n'avez pas à convaincre qui que ce soit ni à présenter 200 cas.
En d'autres termes, lorsque nous avons testé l'effet sur le marché, les résultats du traitement étaient impressionnants, et ce n'est pas nous qui le disons, ils l’affirment aux États-Unis, en Europe et les publications en parlent.
Cependant, nous n'avons pas découvert l'eau chaude, nous savons très bien que la thérapie à haute puissance, notamment celle mise en œuvre avec notre laser M6, va frapper la tempête inflammatoire de nos patients. À ce stade, il suffisait de passer du genou au tissu pulmonaire, d'ajuster les paramètres et de voir quels étaient les avantages pour les patients.

Docteur, recommanderiez-vous la thérapie laser MLS® à vos collègues, actuels et futurs?

Je pense qu’il ne s’agit pas de vouloir la recommander. Je pense que si l’on souhaite avoir les meilleurs effets thérapeutiques, le meilleur traitement pour ses patients, il n'y a pas d'autre option parce qu’il s’agit vraiment un équipement unique, qui est beaucoup utilisé ici à l'hôpital. Maintenant, avec ce grand problème de la pandémie de COVID-19, il n'existe aucun équipement en mesure de donner ce genre de bénéfices.
Par conséquent, je crois qu'un médecin qui veut donner le maximum à ses patients et qui vise le sommet de ses connaissances et de la technologie, en général, n'a pas d'autre choix et une fois qu'il voit les résultats que l'équipement offre à ses patients, il n'y aura pas besoin d'en dire plus. Pas besoin de convaincre qui que ce soit, rien d'autre que les résultats obtenus et, en fait, c'est la seule chose nécessaire.

Comment définiriez-vous la thérapie laser MLS® en quelques mots?
Sûre. Efficace et très satisfaisante.

Vous pourriez aussi être intéressé par…

Voir tous les articles

M8 laser treatment for pain due to COVID-19
blog - 09/04/2021
Les résultats ont de fait mis en lumière que les patients soumis à la Thérapie Laser MLS® ont eu un rétablissement rapide..
COVID19 case report - laser beam positioning
blog - 02/10/2020
Un nouveau cas confirme l’efficacité de MLS® comme thérapie de support dans le traitement de la pneumonie causée par la COVID-19.
MLS Laser Therapy for the treatment of COVID19 pneumonia
blog - 24/08/2020
Un rapport de cas très récent consacré à l'utilisation de la thérapie laser MLS® pour soutenir un patient souffrant d'une pneumonie grave causée par Covid-19 a fait état d'une amélioration...
Training HIRO TT - Athens
News - 28/11/2022
Fournir des indications fonctionnelles pour la meilleure utilisation de HIRO TT aux spécialistes de la physiothérapie et de la réadaptation partenaires de ASA et, parallèlement, présenter les plus de...
Medica 2022 - ASA staff
News - 24/11/2022
Pour l’édition 2022 de Medica, ASA pousse sur l'accélérateur en ajoutant au stand institutionnel un espace d'exposition satellite au pavillon 4, centré sur la physiothérapie.
Trattamento Hilterapia contro la fascite plantare
Blog - 23/11/2022
Hilterapia® permet une résolution rapide de la symptomatologie douloureuse liée à la fasciite plantaire, surtout lorsqu’associée aux ondes de choc radiales.